Durant les deux confinements de l’année 2020, j’ai choisi de documenter la vie des résidents de la Zone Libre située sur la commune de Cenon en Gironde, un des plus importants squats du moment qui a suscité une attention particulière comptes tenus des conditions de vies des réfugiés et leurs capacités d’adaptation, jusqu’à leur expulsion en 2021.
EPHAD désaffecté et occupé pendant plus de 17 mois par environ 300 personnes dont une centaine d’enfants scolarisés, c’est dans ce lieu unique de part sa taille et sa perméabilité avec l’environnement urbain et social que cette communauté cosmopolite de réfugiés a su traverser la crise sanitaire et deux confinements consécutifs tout en conservant des relations saines malgré les différences culturelles et cultuelles.

You may also like

Back to Top