Les gens n'existent qu'en s'assemblant, dans l'espace de leur entre-deux. 
Les corps sont vides, leur substance tient toute dans leur liaison.
Back to Top